Claude Le Blanc

Claude Le Blanc

Démarche artistique

La quête d’authenticité est ce que recherche avant tout Claude Le Blanc. Éloigné de l’outil informatique lié à la production 3D, l’artiste construit, déconstruit et réinterprète sans cesse ses œuvres jusqu’à ce qu’il arrive à la représentation d’une émotion, de ce qui est le plus pur dans l’expression artistique. La barque, son thème récurrent, exprime tout en nuances une gamme d’émotions par sa palette de couleurs ou par les textures inattendues des panneaux de bois grattés sur lesquels il peint.

Technique

Huile et acrylique.

Formation

Claude Le Blanc est diplômé en Arts plastiques du collège du Vieux-Montréal. À l’âge de 26 ans, il ouvre sa propre galerie-boutique dans un espace sur la rue St-Denis qui restera une référence des tendances de l’artisanat et du design jusqu’à sa fermeture en 1990. Mettant à profit ce temps libre, Le Blanc explore différents médiums et techniques qui sont susceptibles de faire progresser son art. C’est avec un grand enthousiasme qu’il entreprend la création d’œuvres numériques pendant quelques années. En 2000, une introspection le ramène à l’essentiel : la peinture.

Naissance

Né en 1951 à Montréal.

Expositions

Plusieurs expositions et une subvention gouvernementale ont permis à Claude Le Blanc de s’établir dans le marché de l’art Nord Américain.

Collections

Collections privées et corporatives au Canada aux États-Unis et en Europe.

Couverture médiatique

Nombreux articles, entrevues et reportages sur l’artiste dans les journaux nationaux et revues d’art.